Onction des Malades

ou Sacrement des Malades


 

Chaque premier dimanche de juin

à 18h en l'Eglise Notre Dame

de GILDWILLER

 

 

MESSE DU PELERIN avec

SACREMENT DES MALADES

 animée par la Chorale de Gildwiller

 

Signe de la tendresse et de la miséricorde de Dieu pour ceux qui souffrent, le sacrement des malades sera célébré par le père Jean-Paul Grandthurin,  le premier dimanche de juin à 18h au cours de la messe du pèlerin.  

 

Etre malade, jeune ou âgé, c’est souvent se trouver confronté à l’inquiétude, la solitude,  la souffrance. Mais dans ces moments difficiles, Dieu reste à nos côtés.  

Le Sacrement des Malades sera donné

au cours de la célébration eucharistique

lors de la messe du pèlerin du dimanche 3 juin 2018

 

Parents, amis, soignants, accompagnateurs, et membres de la communauté paroissiale, sont invités à participer à cette célébration pour entourer de sollicitude et de tendresse, un proche, un ami, un voisin…  et ainsi les soutenir de leur amitié et de leur prière.


 

Etre malade, jeune ou âgé, c’est souvent se trouver confronté à l’inquiétude, la solitude, la souffrance. Mais dans ces moments difficiles, Dieu reste à nos côtés. L’évangile nous invite à croire que le Christ est réellement présent en ce moment de partage, et qu’il écoute celui ou celle qui crie vers Lui et répond par des paroles et des gestes, pour les relever et les guérir.

Le sacrement de l’onction des malades n’est pas un sacrement réservé aux derniers moments comme le laissait entendre les expressions « extrême onction » et « derniers sacrements ». La pratique ancienne réservait en effet ce sacrement aux grands malades à l’article de la mort.

Plutôt qu’une « extrême onction » à recevoir au moment de rendre l’âme, 

il s’agit d’un geste de la tendresse de Dieu qui exprime sa présence bienfaisante et compatissante aux personnes éprouvées par la maladie ou le grand âge.

Il s’adresse aux fidèles dont la santé commence à être dangereusement atteinte par la maladie ou la vieillesse, aux malades au moment où la maladie devient une épreuve difficile à supporter, à ceux qui vont subir une opération sérieuse et aux personnes âgées dont les forces déclinent beaucoup. Il peut être reçu plusieurs fois.

 

Pendant la célébration du Sacrement des malades : 

le 1er dimanche de juin, pendant la Messe du pèlerin à 18h00 à Gildwiller. 

Pour les malades à domicile : 

s’adresser au presbytère pour demander la visite du prêtre. 

En cas d’hospitalisation:  

s’adresser à l’aumônier de l’hôpital.

L’onction des malades ne remplace en aucun cas les soins médicaux.