JMJ 2016

Cracovie du 26 au 31 juillet 2016


Créées en 1986 à l'initiative du Pape Jean-Paul II,  Les Journées Mondiales de la Jeunesse sont devenues un évènement une « fête de la foi », à l’occasion de laquelle des jeunes de tous horizons et de tous pays se rencontrent et font l’expérience de l’amour de Dieu. Jean-Paul II voulait, grâce aux JMJ, se rendre proche des jeunes, leur manifester la confiance que l’Église met en eux, et leur transmettre sa foi en Jésus-Christ et son attachement à l’enseignement des Évangiles. Benoît XVI et le pape François ont, dès leur élection, exprimé leur bienveillance pour la jeunesse en prolongeant l'institution de leur prédécesseur.

 

Célébrées localement chaque année le dimanche des Rameaux, les JMJ prennent tous les 2 ou 3  ans, une dimension internationale : Sydney 2008, Madrid 2011, Rio 2013...

 

 

Cette année, les JMJ se sont tenues du 26 au 31 juillet à Cracovie en Pologne où se sont retrouvés plus de 2 millions de jeunes venus du monde entier. Parmi eux, étaient présents 250 jeunes alsaciens dont Anne-Lise Grienenberger de notre Communauté de paroisses. 

photo Anne-Lise Grienenberger
photo Anne-Lise Grienenberger

Temoignage d'Anne-Lise 

 

Ces JMJ ont été une expérience unique et forte. Je suis partie 2 semaines, la 1ère dans le diocèse de Wroclaw puis la 2ème où nous avons rejoint tous les autres jeunes à Cracovie.

 

Quand je repense à ces JMJ, il me vient plusieurs images:

 

D'abord l'accueil extraordinaire des polonais, qui nous ont vraiment tout donné: leur temps, leur sourire, leur expérience de vie. J'ai noué des liens très forts avec les 2 familles dans lesquelles j'étais, et nous continuons à nous envoyer des mails.

 

Ensuite, les difficultés rencontrées. Eh oui dans les JMJ, comme dans toute aventure, tout n'est pas toujours tout rose (on attend beaucoup...). Mais comme dans la vie, tout ce qui vient est bon à prendre, et avec le recul je vois que tous ces imprévus, ces retards, ont été une grande grâce. J'étais dans un groupe de 6 personnes, et après une journée particulièrement laborieuse nous avons expérimenté une "journée de grâce". Durant cette journée, nous avons eu une succession de" coups de chance" inouïs. En d'autres circonstances je n'aurais pas savouré tout ce qui nous a été donné durant cette journée de la même manière. Mais après la malchance de la veille, nous nous sommes rendus compte que TOUT est don de Dieu (oui, même un train qui part à l'heure et qui en plus s'arrête à la bonne station !), et à quel point dans la vie quotidienne nous tenons certaines choses comme acquises alors qu'elles sont un pur don de Dieu que nous ne méritons pas. Oui, pendant ces JMJ nous avons été immergés dans la MISERICORDE de Dieu.

 

 

Enfin le dernier point, ce sont les mots du Pape qui ont marqué, je pense, tous les jeunes ( et aussi voir le Pape en vrai et de près est plutôt cool !). Lors de son accueil, il nous a posé 2 questions : "Avez-vous des rêves ?" et " Croyez-vous que vous pouvez changer le monde ?". En partant, il nous a exhorté à "sortir de notre canapé" c'est à dire à ne pas être déjà des retraités dans la tête, mais à quitter notre zone de confort en profitant de la force de notre jeunesse pour évangéliser et faire avancer les choses. A mon tour je vous pose la question "Croyez-vous que vous pouvez changer le monde ?". Moi je crois que oui, car nous ne sommes pas seuls, nous sommes des millions de jeunes de toutes les origines et de toutes les cultures à croire en la même chose, et surtout nous avons avec nous le Christ miséricordieux qui peut tout, si seulement nous osons nous abandonner à Lui.

Anne-Lise Grienenberger de Eglingen

Cathédrale de Wroclaw

(photo Anne-Lise Grienenberger)

Eglise Sainte Faustine

(photo Anne-Lise Grienenberger)

Eglise Saint Jean Paul II à Cracovie (photo Anne-Lise Grienenberger)