Les Serviteurs de la Miséricorde


Fête de la Miséricorde 

 

 

La fête de la miséricorde représente le point central de la dévotion. Jésus réitère ses demandes à sainte Faustine quatorze fois :

 

« ...La fête de ma Miséricorde est issue de mes entrailles, je désire qu'elle soit fêtée solennellement le premier dimanche après Pâques. » ...

« Je donne à l’humanité sa dernière planche de salut – c’est-à-dire le recours à ma miséricorde, mon cœur se réjouit de cette fête »...

« Je leur offre une ultime planche de salut : la fête de ma miséricorde. Si elles n'adorent pas ma miséricorde, elles périront pour l'éternité »...

 

Sainte Faustine a été canonisée le 30 avril 2000 par saint Jean Paul II qui, à cette occasion, a reconnu officiellement la fête de la miséricorde avec toutes ses composantes selon les précisions du Christ lors des apparitions.

 

La neuvaine : « Je désire que durant ces neuf jours, tu amènes les âmes à la source de ma miséricorde, afin qu’elles puisent force et fraîcheur, ainsi que toutes les grâces dont elles ont besoin dans les difficultés de la vie et particulièrement à l’heure de la mort. Chaque jour tu amèneras jusqu’à mon cœur un groupe d’âme différent et tu les plongeras dans l’océan de ma miséricorde. Et moi, je ferai entrer toutes ces âmes dans la demeure de mon Père. » (1209)

 

La confession et l’indulgence plénière : « Je désire que la fête de la Miséricorde soit le recours et le refuge pour toutes les âmes, et surtout pour les pauvres pécheurs. En ce jour, les entrailles de ma miséricorde sont ouvertes, je déverse tout un océan de grâces sur les âmes qui s’approcheront de la source de ma miséricorde. Toute âme qui se confessera et communiera, recevra le pardon complet de ses fautes et la remise de leur punition. En ce jour, sont ouvertes toutes les sources divines par lesquelles s’écoulent les grâces. Qu’aucune âme n’ait peur de s’approcher de moi, même si ses péchés sont comme l’écarlate. (699.)

 

Le tableau de Jésus miséricordieux : « Je désire que cette image soit solennellement bénie, le premier dimanche après Pâques et qu’elle reçoive les honneurs publics, afin que chaque âme puisse la connaître ». (341) Les prêtres : « Les prêtres doivent ce jour-là parler aux âmes de ma miséricorde. » (569)

 

Un temps de prière : « A trois heures, implore ma miséricorde, tout particulièrement pour les pécheurs, et ne fût-ce que pour un bref instant, plonge-toi dans ma Passion, en particulier dans mon abandon au moment de mon agonie. C'est là une heure de grande miséricorde pour le monde entier. Je te laisserai pénétrer ma mortelle tristesse ; en cette heure, je ne Serviteurs de la Miséricorde Février 2017 saurais rien refuser à l'âme qui me prie, par ma Passion. » (1320)

 

Le chapelet de la Miséricorde : « Incite les âmes à dire ce chapelet que je t’ai donné. Il me plaît de leur accorder tout ce qu’elles me demanderont en disant ce chapelet. Lorsque les pécheurs endurcis le réciteront, j’emplirai leur âme de paix et l’heure de leur mort sera heureuse… » (1541)

Fête de la Miséricorde 

2018

Gildwiller

Dimanche 8 avril à17h

  

 NEUVAINE à la MISERICORDE :  

 à faire chez soi du Vendredi Saint 29 mars

au samedi 7 avril 2018

(ci-dessous feuillet en téléchargement ) 

 

 TEMPS DE PRIERE :  

Dimanche 8 avril à 17h à Gildwiller 

Adoration du St Sacrement et chapelet de la Miséricorde 

 

Télécharger
Neuvaine de la Miséricorde.pdf
Document Adobe Acrobat 319.3 KB


Le groupe de prière des Serviteurs de la Miséricorde se réunit

chaque 1er vendredi du mois à 20h à Hagenbach

N’hésitez pas :

JOIGNEZ-VOUS A NOUS !

 

Pour plus de renseignements

contacter le 06 52 89 61 31 

http://serviteursdelamisericorde.org/